Qui suis-je ?

parcours

Les débuts d'une vocation

Cela a commencé après avoir vu le film « Blow Up » de Michelangelo Antonioni. Au-delà des aspects techniques, de la vie d’un studio photo, il y a aussi la vision d’une réalité qui ne dépend que du contexte et de la façon avec laquelle on la regarde. Dans les années 80, j’ai rejoint l’agence de presse GWD en tant que photo reporter. Sous le regard attentif de Georges Pons, j’y ai aiguisé mon sens de l’observation de la scène Parisienne : Reportages de rue, meeting politiques et artistiques, évènements nationaux…, mais surtout le « portrait de presse« , spécialité de l’agence.

Les expériences du secteur tertiaire

En parallèle des activités photographiques, j’avais rejoint l’équipe informatique une grande société d’assurances. Et durant 3 décennies j’ai évolué au sein de grandes entreprises Françaises et internationales en tant que chef de projet, directeur de mission et enfin manager dans le conseil. J’y ai appris à prendre en compte les besoins de mes clients, leurs façon de travailler, leurs exigences et surtout le mode de fonctionnement des grandes institutions.

aujourd'hui

Fort des mes expériences passées, j’ai créé la société EPI-Photographies. Alliant écoute, rigueur, exigence et créativité pour vous offrir la meilleure image de vous : celle qui reste à venir.

la création d'une image commence...

…par une intention ! Celle de l’image finale que l’on veut obtenir. Cela passe déjà par le choix du noir et blanc ou de la couleur. Puis vient le choix de l’angle de prise de vue, la direction de l’éclairage, sa nature, sa quantité et sa qualité. Bien évidement en fonction du sujet l’approche sera différente.

Pour un portrait, il faut prendre du temps pour mettre le modèle à l’aise, trouver ce qui peut le mettre en valeur que ce soit dans ses gestes ou sa posture. Mais le résultat final dépend surtout du regard qu’il me donne et de la façon dont je le capte.

Pour un objet, ma démarche est à peu prés similaire sauf que l’objet est inanimé et qu’il est donc important de lui donner sa propre personnalité.

Pour mes travaux personnels, c’est avant tout le regard que je porte sur le sujet et l’émotion qu’il me procure et que je cherche à partager.

Mes grands sujets tournent autour du graphisme de l’objet : voitures, motos, avions, architectures et scènes de la vie courante.

Retour haut de page